Le lac Karakul

Publié le

Après une route chahutée coupée par endroits par les éboulements de terrain de la semaine précédente, nous arrivons enfin au lac Karakul. Un grand sentiment de solitude, de calme et de beauté... à plus de 3500 m d'altitude.

- Découverte de notre yourte et départ pour un tour du lac. Quatre bonnes heures de marche en plein soleil, pas un chat, juste quelques moutons, yacks ou chameaux et un groupe de bergers qui nous offre une pause pastèque.
- Le lac est entouré de deux des 3 "pilliers qui soutiennent la voute céleste" dans la région : le Kongur (7719 m) et le Mustagh Ata (7546 m) constamment couverts de neige et dont partent nombre de glaciers.
- Retour à la yourte épuisé et cramé par le soleil. Diner de nouilles épicées, pain et thé et gros dodo. Il y a 3 jours, il a neigé. Ce soir, le vent s'est juste levé et dès que le soleil s'est couché il s'est mis à faire très froid. Au réveil, quelques courbatures, le nez qui coule et les aisselles qui sentent... La yourte c'est bien mais faut pas en abuser. :-)
- Après avoir assisté au levé de soleil et pris un petit dej' au thé salé au beurre de yack (pour ceux que ça révulse, pensez que c'est de la soupe et pas du thé et ça passera tout seul), départ pour une seconde balade pour avoir une vue un peu plus élevée sur le lac.
- Retour sur Kashgar dans l'après midi.

Publié dans Xinjiang

Commenter cet article

m'barek 21/10/2007 08:10

Hello Biloute !

speciale dedicace du XInjiang !
au moment ou je t ecris ce comm', je suis a Kashgar
ce matin j ai fait le marche aux bestiaux : c etait terrible !
je cherchais des infos sur le lac karakul et je suis toimbe sur ton blog LOL

a bientot a shanghai poto!