JO : + ou -

Publié le par Bilou

© Phil Walter/Getty Images

ça y est, on ne peut pas y échapper... Quoi qu'il se passe dans le monde, il faut vivre JO.
Parfois jusqu'à la nausée...

Commençons par mes points positifs.
    D'un point de vue sportif, les jeux se déroulent plutôt pas mal apparemment. Pas de perturbations pendant les épreuves, pleins de records explosés, la France dans le trio de tête pour les médailles (d'argent...), etc.
    Je vais être aussi beau joueur et malgré les sifflets qui ont accompagnés l'entrée de la délégation française dans le stade, la cérémonie d'ouverture était plutôt réussie. Une rigueur et une précision redoutable dans l'execution des tableaux. Je n'aime vraiment pas ce genre de manifestations mais j'avoue que j'ai été impressionné.
    Dans leur grande mansuétude les chinois ont quand même voulu laisser au monde une chance de gagner quelques médailles. Malgré 639 atlhètes alignés, ils ont plutot été raisonnables. Alors que, péniblement, nos atlhètes ont du mal à passer les minimas pour se qualifier, la Chine elle, aurait pu en aligner plus de 5000 (!!) qui avaient atteint les minima. Quant à savoir s'ils n'étaient pas 4500 en ping pong....

A part ça... Restons dans la cérémonie...
     A vouloir trop bien faire, soucis de tout maitriser, de tout contrôler. je vous l'ai répété dans ces pages suffisamment de fois, la chine est une façade qui doit briller en cachant ce qui doit être caché derrière des paillettes et des décors de théatre, les chinois ont encore triché...
     Triché en présentant des images numériques des feux d'artifice des "traces de pas" s'avançant vers le stade (on parle aussi d'images tirés de la répétition de la veille, mais je n'ai rien trouvé de concluant à ce sujet).
     Triché en présentant une charmante petite fille chantant en playback (à droite). La véritable chanteuse (à gauche) ayant été jugée par une commission "pas assez belle", a été remplacée par une petite plus télégénique et plus à l'image d'une Chine à paillettes.
     Triché encore en promettant que les JO seraient en live complet pour tout le monde et au dernier moment, le jour même de l'ouverture, annoncer discrètement qu'en fait, pour les chinois, il y aurait un décallage de 8 minutes.
Il n'y a pas à dire, ils sont forts !


Publié dans Bilou en Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Delphine 19/08/2008 09:40

Entièrement d'accord. La cérémonie (enfin ce que j'en ai vu, cad des extraits) était magnifique, somptueuse... à couper le souffle. On sent là toute l'envie de briller, de faire aussi bien que les pays "civilisés"... une vraie démonstration. Et c'était vraiment superbe.

Le charme est effectivement (non pas rompu mais) gâté par ces "réflexes" si chinois que tu nous as présentés sur ton blog depuis 3 ans. Il en va de même que les murs bâtis à la va-vite pour cacher les rues aux façades modestes... A trop vouloir faire de Pékin une ville asseptisée, ils sont tout simplement passé à côté de ce qu'un touriste vient chercher, cad de l'authenticité.

La pollution et la chaleur tant décriées n'ont pas empêcher les athlètes d'être au plus haut niveau. Les records battus tous les jours le prouvent. A trop exprimer nos craintes, nous "les pays très bien", n'avaont nous pas exacerbé la Chine dans ces mauvais réflexes ? Autrement, à trop critiquer d'avance (cad pendant 4 ans), n'avons nous pas poussé à la surenchère de perfection (d'où l'échange des petites chanteuses et autres...) ?